DU NUAGE AU PÉNÉTRABLE, UNE INCURSION DANS LE TRANSCINEMA,

2017

in Gruppen, Paris 2017

L’objet de cet article envisage les relations entretenues par certains plasticiens brésiliens en regard de ce qui fait cinéma. Il ne s’agit pas tant de dresser une histoire que d’esquisser une approche en fonction d’usages du cinéma qui s’inscrivent en dehors de l’économie du spectacle traditionnel. Pour ce faire, nous utiliserons le terme de transcinema, qui désigne au plus proche : des formes et des usages contemporains du cinéma tel que les ont définit Kátia Maciel1 ou Andre Parente, mais qui surtout, favorise la production d’autres ramifications selon une archéologie ouverte de l’expanded cinema. Dans cet abord, trois figures sont privilégiés : Abraham Palatnik, Helio Oiticica et Lygia Clark.

1Katia Maciel : Transcinemas texte réunis et présentés par Katia Marcel, Contra Capa, Rio de Janeiro 2009

COUVOMB2017-copie