Shibuya

2003

2003, projection au sol dvd couleur sonore

shibuya 2
Est-il possible aujourd’hui encore de filmer un lieu archi-connu ?

L’un des passage obligé d’une foule de gens à Tokyo, lieux de transit par excellence. On sort de la gare, on prend le métro. Espace de consommation et de déambulation, espèce d’espace ou l’image de soi est renvoyé aux flux des images.
Nous sommes en mai 2003, à l’occasion d’un séjour au Japon. Ce jour là- je montre à Matthias Müller un endroit à partir duquel il est possible de filmer ce carrefour de Shibuya. Nous allons au dixième étage d’un grand magasin, sur une terrasse aménagée avec un mini -terrain de foot. En cette fin d’après-midi, des adolescents jouent, dans notre dos alors que nous nous décidons à filmer. En se perchant sur une rambarde métallique, il est possible d’apercevoir le carrefour en bas afin de le filmer acrobatiquement.
Ce qui attire le regard ici n’est pas tant le nombre de personnes qui attendent avant de traverser le carrefour dans tous sens que les images qui s’étagent dans l’espace de ce carrefour, démultipliant les lignes de fuite, les aplats, les pauses et les tensions.
Il s’agit d’une suite de plans légèrement trafiqués qui favorise l’errance du regard.
Repérer et suivre dans cet ensemble mouvant, privilégier du regard une trajectoire.
Casser la continuité par l’étirement et la rupture.
Une dérive de l’œil.

La projection au sol permet de redonner à cette image trafiquée la dynamique de sa captation.
shibuya à metz

Installation pendant l’exposition Vues d’ici au Centre d’art contemporain Faux Mouvement Metz 2005

Présentation à Rés do Chão Décembre 2005 Rio de Janeiro

DSCN6634

Installation dans le cadre de l’exposition Le mouvement des images, Centre Georges Pompidou, avril 2006 janvier 2007
Collection Musée Nationale d’Art Moderne, Centre Georges Pompidou.

 

projection on the floor miniDv, loop, 13min, sound 2003

A video loop beamed on the floor with sound

Shot from the top of a shopping building looking over Tokyo’s Shibuya square. This main subway and train station is also a place where the young japonese meet.
The film was shot one night in may 2003.

Installed for the exhibition Vues d’Ici, Centre d’art contemporain faux mouvement, Metz 2005
Shown at Rés do Chão in December 2004, Rio de Janeiro


Installed during the exhibition Le Mouvement des Images, Centre Georges Pompidou, April 200January 2007
Collection Musée Nationale d’Art Moderne, Centre Georges Pompidou.