Faisceau

1996

1996 16mm, écran  en forme de trapèze, loop 16mm loop en screen shape as a trapeze

FaDans Faisceau, la combinaison du filmage (vagues sur la côte pacifique) et de sa projection perturbe notre propension à plonger(!) dans l’espace virtuel de l’image. Le spectateur peut ressentir une certaine désorientation, son « tropisme » perturbé sous ‘influence d’informations visuelles contradictoires. En effet, des mouvements de caméra vont à l’encontre de l’axe que supposerait la disposition de l’écran en biais. Cette contradiction entre le filmage et la mise en situation de son rendu, entraine la vision dans un choix impossible(tension que l’on peut retrouver de façon exhaustive dans la Region Centrale de Michael Snow); alternance entre un espace filmique et sa présentation, appel à une autre attitude et au déplacement. L’étourdissement est accentué par l’accélération nouvellement créée uniquement par le dispositif en biais (accélération des lignes de fuite, étirement des vagues). Tout le faisceau est recueilli sur l’écran comm lors d’une projection « normale » : mais l’écran n’étant pas frontal, le cône de lumière est recueilli dans une profondeur qui joue des rapprochements et décalages avec celles suggérées par l’image. Denis Chevalier Le regard piégé in catalogue yann beauvais Centre d’art contemporain de Rueil-Malmaison